Combien coûte réellement une assurance dommages ouvrage ?

Nombreuses sont les choses qui peuvent nuire à un projet, ou à son avancement. Il y en a parmi elles celles qui peuvent être évitées, certaines peuvent être bien accueillies. Mais d’autres sont carrément imprévisibles et ne peuvent du tout être évitées. Les cataclysmes naturels en font souvent partie. Ceux-ci sont, dans la plupart des situations, aux conséquences désastreuses puisqu’ils détruisent absolument tout ce qu’il y a sur leur passage. Sans parler des pertes humaines probables, les pertes matérielles coûtent également très onéreusement. En peu de temps, la fortune amassée toute une vie peut soudainement voler en éclat ou être submergée sous une grande eau. Pour votre sécurité face à de tels fléaux, il est vivement recommandé, voire obligatoire, de souscrire à une assurance dommages ouvrage auprès de son assureur, pour tous vos projets de construction. Cela vous évitera beaucoup de désagréments.

Construire en toute sérénité

Selon sa complexité ou son ampleur, les travaux de construction peuvent prendre une certaine durée. Cela peut commencer à la saison des pluies et être toujours en cours lors de la saison des neiges. À part les causes naturelles probables, les causes humaines peuvent également nuire au bon déroulement du projet. Voilà quelques points qui font que cette assurance dommages ouvrage est d’une importance capitale. D’ailleurs, la loi en vigueur oblige les maîtres d’ouvrage ou tout particulier à souscrire cette assurance.

L’assurance dommages ouvrage

L’assurance dommages ouvrage est obligatoire pour tout projet de construction immobilière. Elle garantit aux victimes le paiement de tous les frais liés à la réparation d’un ouvrage, son agrandissement ou sa rénovation. Cette assurance ne tient en compte que le bien, et non le propriétaire. Cela fait que même en cas de vente du bien immobilier, l’assurance est toujours fonctionnelle jusque dix ans après sa réception, peu importe le propriétaire.

Les coûts d’une assurance dommages ouvrage

Les prix de souscription à une assurance dommages ouvrage varient d’une compagnie d’assurance à une autre. Les bases de calculs sont presque toutes les mêmes cependant. Le prix total des travaux de construction, la conformité des produits selon les normes en vigueur, le maître d’ouvrage et d’autres paramètres sont les points essentiels des calculs. Alors d’une manière générale, le coût de l’assurance varie de 3 % à 10 % du frais total de construction. Indépendamment de la compagnie d’assurance choisie, le montant est toujours à régler en un seul paiement, après expertise d’un expert sur le chantier.